Administration moderne
Administration moderne

L'association

Administration moderne est une association de femmes hautes fonctionnaires, créée en 1998, qui n'exclut pas l'adhésion d'hommes en tant que membres associés.

 

Forte de 150 membres, son objectif depuis l'origine est d'une part d'être un réseau professionnel transversal rassemblant des femmes, et d'autre part d'être une force de propositions auprès des décideurs publics nationaux, notamment sur la modernisation de l'action publique et-ou l'apport de la mixité.

 

Ses lignes directrices sont de prôner le changement dans l'Etat via l'exemple donné par le haut, et via l'action managériale plutôt qu'en termes de mouvements de structures.

 

En tant que réseau professionnel sont organisés des déjeûners-débats autour de collègues dans des postes importants, et des échanges thématiques (y compris virtuellement).

 

En tant que force de propositions, Administration moderne a noué des contacts réguliers avec les autorités politiques. De nombreux rendez-vous ont lieu avec les conseillers des cabinets ministériels (Présidence, Matignon, Fonction Publique, Bercy,...). Administration moderne a fait des propositions par exemple sur la gestion par les compétences en termes RH, la gestion RH interministérielle, la construction de viviers, la gestion du temps en administration centrale, le principe de propositions mixtes pour les emplois à la discrétion du gouvernement.

 

Plus récemment la préparation et l'accompagnement de la loi Sauvadet (volet emplois de direction, volet CA des établissements publics) ont beaucoup mobilisé l'association, qui est par ailleurs devenue partenaire fondatrice de la Fédération française des Femmes Administrateurs. Aujourd'hui le corpus d'idées est en cours d'actualisation-refonte. Les thèmes les plus importants identifiés sont les questions des méthodes de l'interministérialité, de l'organisation des délégations de pouvoir dans les services de l'Etat compte tenu de la réforme territoriale, du numérique, de la gestion des cadres dirigeants en général dans la fonction publique, de la redevabilité individuelle et collective par rapport aux citoyens, etc.

 

Administration moderne prévoit de porter auprès des pouvoirs publics ces thèmes et d'autres sujets transverses qui intéressent les réseaux ministériels féminins.

Le conseil d'administration

Le conseil d'administration

Nathalie Pilhes


Administratrice civile hors classe

Agnès Arcier

Chargée de la direction des résidents à l'étranger et des services généraux à la DDFIP du Val d'Oise - administratrice générale des finances publiques

Anne-Marie Helleisen


Inspectrice générale honoraire de l'agriculture, ministère de l'agriculture et de la pêche
 

Nathalie Tournyol Duclos

Directrice de la formation à l'Ecole nationale d'administration (ENA)

Hélène Bégon

Sous-directrice des affaires générales du commissariat général au développement durable, ministère de l’environnement

Anne Penelaud-Brunet


 Administratrice générale des finances publiques à Nantes
 

Marie-Hélène Dumeste


Administratrice hors classe. Chargée de mission auprès du sous-directeur du corps préfectoral et des administrateurs civils au ministère de l’intérieur
 

Nelly Fesseau

Déléguée adjointe à l'encadrement supérieur et dirigeant du ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche - administratrice civile hors classe
 

Brigitte Jurga-Hoffman

Adjointe au sous-directeur de la comptabilité et du contrôle de gestion des ministères sociaux - administratrice civile hors classe.

Marianne Leblanc-Laugier

Présidente de l'Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires au Conseil général de l'environnement et du développement durable - inspectrice générale de l’administration du développement durable

Martine Kubler-Mamlouk


 Représentante permanente adjointe de la France auprès de l 'Agence internationale pour les énergies renouvelables
 

Sophie Péron

 Directrice générale de l’association « Le Moulin Vert »

Administration moderne est une association interministérielle de femmes hautes fonctionnaires, créée en 1998, qui n'exclut pas l'adhésion d'hommes en tant que membres associés.

Forte de 150 membres, son objectif depuis l'origine est d'une part d'être un réseau professionnel transversal rassemblant des femmes, et d'autre part d'être une force de propositions auprès des décideurs publics nationaux, notamment sur la modernisation de l'action publique et-ou l'apport de la mixité.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Administration moderne